Roselières

L'essentiel

La partie aval de l’estuaire de la Loire, entre Nantes et l’océan, offre une grande diversité de milieux, parmi lesquels les roselières. Celles-ci sont particulièrement dynamiques, surtout grâce au pouvoir colonisateur du roseau commun. La répartition des roselières évolue au fil des modifications de l’estuaire - liées aux aménagements, aux pratiques agricoles, à la dynamique des milieux, à la dynamique du réseau hydraulique, à la dynamique hydrosédimentaire des vasières - et selon les conditions d’humidité et de salinité des sols, les conditions climatiques, voire hydroclimatiques.

Suivre cette répartition est essentiel pour caractériser l’effet de ces facteurs anthropiques ou naturels, ainsi que les potentialités d’accueil de l’estuaire à l’égard de l’avifaune paludicole (oiseaux des marais), les roselières constituant son habitat majeur tant en période de reproduction qu’en période migratoire. La roselière joue également un rôle de refuge et de nurserie pour les juvéniles de poissons, contribue aussi à l’amélioration de la qualité de l’eau par ses capacités épuratoires et au piégeage des sédiments fins.

La surface de roselières dans l'estuaire de la Loire, en aval de Nantes, varie entre 2300 et 2800 hectares, dominées par les roselières hautes (phragmitaies strictes et scirpaies saumâtres).

Crédit photo : GIP Loire Estuaire

Illustration, graphique

Comparaison des surfaces des roselières cartographiées en 2006 et 2013-2016 sur l'emprise commune des inventaires des groupements végétaux 2013-2016

Les roselières hautes représentent, en surface, plus de la moitié des roselières cartographiées en 2006 et en 2013-2016.

Sources : Département de Loire-Atlantique/DREAL Pays de la Loire/LPO44/UBO/GIP Loire Estuaire

Carte

Analyse diachronique des roselières hautes entre 1999 et 2013

Analyse diachronique des roselières hautes entre 1971 et 1982

Analyse diachronique des roselières hautes entre 1952 et 1971

Analyse spécifique sur le front de colonisation / recul de la roselière sur la vasière entre 1982 et 1999